Une véritable féerie lumineuse et musicale, avec notamment la  musique des  Daft Punkt  (Cf. Vidéo d’ouverture d’ Amandine Barreau), ouvrait la dernière séance plénière des Tech.days  de Microsoft 2014,  brillamment animée par Bernard Ourghanlian, Directeur Technique et  Sécurité de Microsoft France: « Objets connectés, avez-vous donc une âme? » 

Microsoft Techdays 2014 Daft Punk

Comment et pourquoi les objets connectés deviennnent-ils  aujourd’hui  incontournables ?  Les enjeux économiques qu’ils représentent  sont-ils à la hauteur d’une mise en scène aussi prometteuse ? 

Les objets connectés améliorent  le bien-être au quotidien, et pourront, dans un futur proche, nous apporter beaucoup plus encore … Au delà des différentes démonstrations et applications de ces objets, leur  plus étonnante  finalité ne serait-elle pas le Transhumanisme ? L’étrange référence métaphysique au poème de Lamartine:  «Objets connectés, avez-vous donc une âme» trouverait-elle alors une explication?

50 MILLIARDS D’OBJETS CONNECTES EN 2020: UNE QUADRUPLE CONVERGENCE

D’après les spécialistes, les objets connectés constitueront la première tendance marketing en 2014,  en raison d’une quadruple convergence, aujourd’hui possible, entre:   

  • les mobiles qui deviennent le premier device (Mobile First),
  • des capteurs de plus en plus performants,
  • le cloud computing (externalisation des systèmes informatiques)
  • les big data (permettant d’obtenir des informations ciblées et personnalisées)

Jpeg

 

Les spécialistes estiment en effet qu’en 2020, le nombre d’objets connectés dans le monde sera de 50 milliards , soit six fois plus que la population mondiale ! Nous entrons donc, dès maintenant dans une nouvelle ère  passant de celle  d’« Internet of Things » à celle d’« Internet of Everything ».  La devise de nombreuses  startups est « Everything is a Device & Service». Selon Forbes « Now Every Company is a Software Company».Nombre_d_objets_connectes_dans_le_monde

Le Gouvernement  ne s’y est pas trompé:  le 12 septembre dernier, le Président Hollande  a annoncé que les objets connectés feront partie des 34 projets d’avenir,  pour être un véritable moteur de croissance de l’industrie française. Pour Anne Lauvergeon,  Présidente de la commission « Innovation 2030 »,  « La France a raté les smartphones, les tablettes. Elle ne doit pas rater l’Internet des objets »  qui  font ainsi partie de ses sept choix  stratégiques. De plus, «La France veut devenir une vitrine du transport intelligent » selon Laurent Meillaud qui a assisté le 11 février dernier, pour le compte du cabinet du Ministre des Transports, à l’acte de naissance officiel de l’institut VeDeCoM (Institut sur le hicule carboné Communicant et sa Mobilité).

  ETONNANTES DEMONSTRATIONS D’OBJETS CONNECTES:

Les objets connectés présentés, à cette conférence, offent de réelles potentialités  pour optimiser cinq domaines de nature très différentes: 

1. La vie au quotidien

Jpeg

Une table Ikea  peut être transformée en table connectée pour 10€ et servir de télécommande tactile pour la  TV  (Technologie .net gadgeteer). 

Une  fenêtre connectée au Cloud peut afficher le bilan énergétique, la température, la météo,  commander le chauffage, servir d’ordinateur, de TV … et même de volets. 

 

 

 

 2. La cartographie

parrot drone

L’ AR drone d’ Henri Seydou, Président et Fondateur de Parrot, peut réaliser en quelques heures  la cartographie en 3D d’une montagne. 

Celui d’ Yves Ubelmann, Président et Cofondateur d’Iconemm, a permis de numériser en image d’anciens villages Afghans,  pour le compte du Patrimoine mondial de l’Humanité (UNESCO). Ces objets permettent d’étonnantes réalisations et révélations géographiques et culturelles, à moindre coût.

 

3. L’ environnement

Jpeg

Croissance soutenue continue de la population urbaine, bouchons,  pollution,  besoins en énergie, réchauffement climatique …  Les objets connectés nous font entrer dans l’ ère  d’une ville connectée, indépendante, en autonomie énergétique, avec des réseaux électriques intelligents. Les applications  Blue Car, présentées par Frédéric Dittmar, Directeur Général de Blue Solutions au sein du Groupe Bolloré, consistent en un autopartage des voitures et de véhicules utilitaires électriques. Elles  intégrent  aussi, dans un environnement urbain connecté, des flottes  automobiles d’entreprise , des trams et bus électriques,  des bornes libres d’encaissement, des infrastuctures de charge et stockage d’énergie.

 

 

4-  Le Sport

My geonaute

Les objets connectés et applications (My Geonaute) présentés par Antoine Duran,  Responsable Recherche et Développement d’Oxylane, au sein du  Groupe Decathlon, permettent aux  sportifs de mesurer leurs performances et de les partager sur les réseaux sociaux.   Des fonctions de coach ou d’entrainement sont aussi disponibles.

 

 

 

5-  La  Santé

mother

 Rafi Haladjian, Président et Fondateur de la société Sen.se, pionnier des Objets Communicants, est le créateur du premier Lapin connecté à Internet:  Nabaztag en 2003.  Mother et Motion Cookies ses petits capteurs connectés « ont le pouvoir  de détecter et de comprendre le mouvement des objets et des personnes. Petits et tout minces, ils peuvent être fixés à presque n’importe quoi pour répondre jour après jour à vos préoccupations du moment ». Leur adaptabalité et polyvalence sont donc leurs premières qualités. Pour les seniors ces capteurs constituent une aide indispensable, une rassurante surveillance en temps réel.

Le vieillissement de la population engendrant des coûts considérables, Bernard Ourghanlian  nous explique le rôle que pourront jouer les objets connectés en terme de médecine préventive, véritables capteurs  d’ éventuelles maladies.

VERS L’IMMORTALITE ?

Pour  Bernard Ourghanlian  “l’internet des objets a pour objectif de nous doter de super-pouvoirs”.  Ceux-ci seront utiles pour relever les nombreux défis auxquels est confrontée notre civilisation. 

Répondant à une des plus anciennes préoccupation de l’homme: le plus grand de ces pouvoirs serait cependant de rester jeune et en bonne santé.  Quel prix un humain ne paiearait-il pas pour se baigner dans une fontaine de Jouvence? 

Ainsi, le Transhumanisme  apparait comme la stratégie secrète de Google selon Laurent Alexandre, expert en technologies du futur.  Google investit déjà massivement dans le lucratif secteur de la santé, dont les lentilles connectées pour diabétiques. Google est-il en passe de devenir le maître du monde, comme  évoqué dans l’ émission » C dans l’air » du 11 février dernier:  Google maître du monde  ?

Retrouverons-nous alors,  grâce aux objets connectés, l’immortalité perdue, chère aux mythologies sumériennes?

 Lamartine écrivait fort à propos : « Borné dans sa nature, infini dans ses voeux, l’homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux. »  Nous comprenons alors le choix quasi-transhumaniste des Daft Punkt, rythmé par le refrain « Technology, Technology ».